L'importance de maîtriser sa langue maternelle

Ferdinand de Saussure, linguiste et sémioticien suisse, fondateur de la linguistique théorique, a dit un jour que "le langage et l'esprit sont comme les deux faces d'une feuille de papier : l'un ne peut exister sans l'autre."

Many third culture kids (TCKs) belong to a school of thought who stoutly believe that the mother tongue of a person or a people constitutes a cultural, social and personal value, a basic qualitative component of one’s existence rather than a simple tool of communication. Consciousness of a 21st century world and of others and ourselves, by necessity, passes through notions structured and expressed by means of language. The fact that TCK’s can express their conception and talk about it in their own language, is possibly more significant than ever before. It is their history, their identity and the physiognomy of their nation. In this sense, language is for them the main component of their conscience, what constitutes their identity as a person and distinguishes them from being simply a part of a mass.

It is for this reason that it is so important for a third culture child, especially one who studies in English, to master their mother tongue or a foreign language. Mastering it means to come to know a different conception and structuring of the world. Access to more than one foreign language is even better; it is the best way to combat a language monopoly and to find additional ways to view the world. And it is for this very reason that international schools like Utahloy International School Guangzhou (UISG) have invested substantially in enhancing their mother tongue program.

Située à Guangzhou, dans le sud de la Chine, l'UISG propose un programme de langue maternelle dans des langues telles que le français, l'espagnol, l'allemand, le coréen, le chinois et le japonais. Le Dr Michael Wylie, directeur de l'école, affirme que le développement de la langue maternelle de chaque enfant doit commencer dès le plus jeune âge, et que la fréquence est essentielle. "L'UISG est une école véritablement internationale, et en tant que telle, nous offrons le plus large éventail possible de langues et de matières pour répondre aux besoins de nos familles qui représentent plus de 50 nationalités. Les enfants, qui deviennent d'emblée bilingues ou trilingues, doivent apprendre à connaître leur propre culture et celle des autres et développer un sens de l'appréciation de la diversité et de l'esprit international, ce qui leur permettra de vivre confortablement dans des environnements et des situations culturellement distincts", dit-il. Le programme de langue maternelle de l'UISG permet aux étudiants de développer de manière exhaustive leurs compétences linguistiques à un niveau élevé pour leur permettre de comprendre et d'approfondir leur apprentissage de toutes les autres matières, qu'il s'agisse d'une matière académique comme les mathématiques ou l'histoire, ou même l'apprentissage d'une troisième langue.

Comme le disait si bien Ludwig Wittgenstein, "les limites de ma langue signifient les limites de mon monde". N'oublions pas que la maîtrise de sa propre langue, ou plus, est en fait un opus vitae dans notre village global.